méditation guidée et vipassana2019-05-02T15:09:05+00:00

La méditation Mindfulness

Technique très ancienne de médiation dans laquelle le corps et l’esprit sont en interconnexion profonde pour dissoudre les impuretés de l’esprit et permettre d’atteindre un état de pureté mentale duquel peut résulter l’amour divin, inconditionnel. Par l’expérience directe, nous comprenons la nature selon laquelle nous progressons ou régressons, la façon dont nous produisons de la souffrance ou la manière de s’en libérer.

La vie se caractérise alors par une conscience augmentée, l’absence d’illusions, le contrôle de soi, la paix et la liberté.

Les résultats arrivent progressivement, par une pratique régulière, il n’est pas réaliste de s’attendre à ce que tous les problèmes se résolvent en peu de temps.

L’idéal est l’application de Vipassana dans la vie quotidienne. Plus nous pratiquons, plus nous libérons et approchons du but : la libération totale.

Elle nous apprend à être dans l’instant présent et à être conscient de chaque chose qui apparaît dans notre vie à travers les portes du VAKOG, nos 5 sens via les yeux, oreilles, le nez, la langue, le corps physique, l’esprit…

Cela nous permet d’augmenter notre intensité d’attention et de perception à un niveau très élevé. Nous sommes alors capables de voir la véritable nature du corps et de l’esprit, des phénomènes physiques et mentaux, qui nous composent.

La « vraie nature » signifie l’impermanence de l’insatisfaction et de l’insubstantialité ou de l’absence d’un Soi immuable. Cela nous permet de réduire notre attachement au corps et à ses attributs, au règne de l’image et au culte de soi. En travaillant sur cet Ego qui nous colle un masque.

Cela devient possible par la concentration car sans elle les choses nous échappent.
C’est difficile au début car l’esprit est très difficile à contrôler. Les nombreuses distractions des pensées parasites sont les plus grands ennemis des méditants débutants. Lorsque ces distractions se produisent, que ce soient des pensées, des bruits, des odeurs, nous devons les considérer comme des objets de méditation, les noter et les observer, sans énervement ni découragement.

Patience et persévérance sont les deux vertus nécessaires au développement de cette pratique.

Le but ultime est la pleine conscience

Méditation guidée

Photo : Louise Goossens

Méditation Guidée